Le Bordeaux Food Club nourrit les sens


Lucile et Fanny Arnaud ont créé le Bordeaux Food Club en novembre 2016. Elles sont jeunes, dynamiques et harmonieuses ; le Type est allé à leur rencontre pour découvrir leurs projets.
Crédits photos : Mickael A.Bandassak

Dans leurs locaux situés rue Marengo, au cœur de Bordeaux, les deux sœurs travaillent dans un open space où la modernité s’allie à la jeunesse et à l’enthousiasme pour créer une ambiance de travail chaleureuse et stimulante. Les sœurs Arnaud parlent d’une seule voix ou terminent les phrases l’une de l’autre lorsque l’on évoque ce qui les anime depuis plus d’un an : le Bordeaux Food Club. Éclairage.

Le Club professionnel

Toutes les deux diplômées d’un master en communication, Lucile et Fanny se sont retrouvées à Bordeaux où elles ont établi le constat qui a fait naître leur projet : la nouvelle génération d’acteurs des métiers de bouche de la Nouvelle-Aquitaine n’a ni prétexte ni occasion pour se rencontrer. La faute au manque d’initiatives surtout. Partant de ce bilan, elles ont l’idée de créer ce club privé qui réunit les nouveaux acteurs de la scène culinaire bordelaise. Ils sont chefs, barman, vignerons, artisans, producteurs ou encore restaurateurs et portent tous l’espoir et l’envie d’échanger autour des concepts de bien manger et de bien boire.

En somme nous avons des passionnés qui viennent de partout et qui ont pourtant décidé de se retrouver ici. Ils profitent ainsi d’un réseau de qualité afin de partager et diffuser leurs nouvelles actions, leur actualité et mettre en avant les porteurs d’initiatives socio-solidaires. Ce club privé d’acteurs constitue le point de départ du Bordeaux Food Club mais est aussi, de fait, le volet exclusivement professionnel de l’association.

Un goût affirmé pour l’évènementiel : les créations des sœurs Arnaud

En parallèle de cette activité, les deux jeunes femmes ont mis à profit leur imagination pour offrir au Bordeaux Food Club l’aspect d’une agence évènementielle culinaire. Depuis juin 2017, elles créent ensemble des évènements aussi variés qu’originaux à destination du grand public. Elles partent d’un coup de cœur ou d’une idée qui les a séduit et imaginent comment procurer le même plaisir à ceux qui les suivent depuis le début, et à ceux qui les ont découvert en cours de route. Souvent liés à la culture, à l’art et toujours en lien avec la cuisine, les évènements proposés adoptent différents formats, se déroulent dans des lieux atypiques et sont accessibles à des prix allant de 17 à 68 euros. Que de bonnes raisons de les découvrir ! Et la bonne nouvelle, c’est que les filles ont des idées plein la tête !

Leur créativité a déjà accouché des Diner Planqués, un format appelé à devenir récurrent. La formule est simple : un chef, un artiste et… un lieu caché ! Le chef et l’artiste s’apprivoisent avec bienveillance, s’inspirent de l’endroit et livrent une création originale, fruit de leur collaboration. La mise en scène ainsi créée donne lieu à un diner où le chef cuisine en live et dont les chanceux convives ne découvrent le lieu que le jour-J.
Le premier diner de ce format s’est tenu en octobre dernier avec la combinaison suivante : le chef Vivien Durand, l’artiste Darry Perier et le lieu Azimut Brasserie. Ce soir (lundi 16 avril), c’est au tour de l’équipe de Symbiose et de la plasticienne culinaire Enora Lalet de mêler leur talents et idées pour nous séduire lors du Diner Planqué #2.Un format sympa et abordable qui  devrait perdurer sans pour autant être épuisé : elles ont déjà des projets.

Autre création des sœurs Arnaud : le Diner Surréaliste qui s’est déroulé sur deux soirs, les 28 et 29 mars derniers. Histoire. Après avoir redécouvert le livre de Taschen sur les diners de gala organisées par l’artiste Salvador Dali, l’idée a germé dans l’esprit de Lucile et Fanny de s’en inspirer pour monter de toutes pièces deux évènements. Résultat : dîner faste et scénographie soignée pour des soirées placées sous le signe de l’abondance. Hommage et miroir, ces soirées sont aussi, comme le précise Fanny, un pied de nez à cette époque d’opulence où l’on ignore encore les notions de gaspillage et de zéro-déchets. Elles ajoutent ainsi à leur mise en scène une dimension écologico-responsable issue d’une préoccupation très actuelle. Les sœurs précisent néanmoins que ce format d’évènements n’a pas vocation à être réemployé puisqu’il a été intégralement pensé et conçu pour les dîners de l’époque Dali. De quoi regretter de n’y avoir pas été !

Adeptes des mises en scène, Fanny et Lucile sont esthètes culinaires sans être des traiteurs. Elles réfléchissent actuellement à d’autres formats permettant d’accueillir 20 personnes lors d’un diner intime, ou 200 lors d’une réception grandiose. Quelle que soit la forme qu’ils prennent, leurs rendez-vous débordent toujours d’originalité et de surprises.

Les évènements du Bordeaux Food Club : lieu de générosité et rencontres

Au-delà de l’aspect évènementiel et culinaire, la générosité des sœurs est sans limite.Association loi 1901 à but non lucratif, le Bordeaux Food Club a un peu plus d’un an et repose essentiellement sur des apports personnels et des subventions. Fanny et Lucile consacrent tout leur temps à bâtir cette structure et  ses évènements qu’elles espèrent un jour être exclusivement à destination du grand public.En outre, les prix fixés sont corrects au vu des évènements proposés. Les deux jeunes femmes essaient d’offrir leurs prestations à un public au pouvoir d’achat moyen. Pour cela, elles limitent au maximum les dépenses, font appel à des bénévoles et sont des habituées du système D, comme elles aiment à le rappeler. L’été dernier, elles ont organisé les Déjeuners Sauvages. Pour l’occasion, cueillette groupée et cuisine en live étaient de mise. Ces initiatives ont été l’occasion de réunir à une même table des gens qui ne se seraient jamais rencontrés ailleurs.

Crédits : Mickael A.Bandassak

Notre conseil : suivez Fanny et Lucile Arnaud avec attention, elles vous réservent des surprises pour les mois à venir et notamment dans le cadre de l’été métropolitain. Cet été, regardez du côté des marchés municipaux des communes de la métropole bordelaise…

En définitive, avec le Bordeaux Food Club, Lucile et Fanny ont cristallisé des rencontres. La rencontre de passionnés dans un club privé créé sur mesure sous le règne du partage et de la bienveillance. La rencontre entre l’artiste et le chef qui mélange les genres, bouscule les codes et finalement donne naissance à une explosion de saveurs, de formes et de couleurs. Virtuosité culinaire.Enfin, la rencontre du public : épicurien, curieux, gourmand, amateur d’art. Rêveur.

Le Bordeaux Food Club combine nos sens, papilles et pupilles sont ravies.

Retrouvez toutes leurs créations et actualités sur leur site internet et suivez-les sur Facebook et Instagram.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *