Eclectype #38 – La playlist de janvier de Bordeaux Rock


Rendez-vous mensuel pour découvrir de nouveaux artistes issus de la scène bordelaise tout en redécouvrant des pépites locales bien de chez nous, enfouies parfois dans les bas-fonds des internets. Sans trier, on sélectionne de manière éclectique dans cette playlist des univers parfois très différents, du rock psyché à la house en passant par le hip hop ou la musique de chambre, toujours dans une démarche de promotion de la création émergente à Bordeaux. Pour cette première playlist de 2018, c’est le Festival Bordeaux Rock qui s’y colle. Depuis ses débuts, celui-ci fait la part belle aux artistes bordelais et pour cette 14e édition (du 24 au 28 janvier) ce sont plus de 30 groupes locaux, parmi les plus prometteurs de l’année, qui seront à retrouver sur toute la durée du festival. Avec la traditionnelle soirée Rock en ville le jeudi 25 janvier, partez explorer les 8 clubs du parcours et découvrir les 21 groupes bordelais sélectionnés pour l’occasion. Afin de vous mettre dans l’ambiance, l’équipe de Bordeaux Rock vous a préparé une petite sélection de morceaux d’artistes bordelais à l’affiche de cette nouvelle édition du Festival Bordeaux Rock !

}

Fiction – Corps raccords

Quatuor bordelais qui souffle sa première bougie, Fiction délivre une new wave énergique et mélancolique. Un meilleur ami, une amoureuse et deux frères : Fiction est une histoire de cœur. On trépigne d’impatience d’entendre leur premier EP joué sur la scène de la Cueva lors de la soirée Rock en ville du 25 janvier !

)

Abramovic

Le boss de South West Records revient à l’Iboat le 26 janvier pour réveiller les morts. Il s’occupera du closing d’Helena Hauff avec son pote SFNL. Trauma crânien garanti avec ce podcast tout chaud.

)

Naughtybabysub – Jab se mile ho tum

« Mais, ils n’étaient pas déjà dans la playlist Éclectype d’octobre 2017 ?  ». Eh bien si, mais on ne s’en lasse pas alors vous (re)prendrez bien un peu de naughtybabysub ? On adore leur son surprenant inspiré de musiques orientales hybrides et leurs clips déjantés ! A (re)découvrir au festival le 25 janvier à La Tencha  !

Je ne sais quoi – Élévation


En première partie de Dani, icône des 60’s qui nous revient « comme un boomerang », le duo bordelais Je ne sais quoi combine compositions musicales et mots d’écrivains classiques pour un moment à la fois poétique et expérimental. Une soirée de clôture à ne pas manquer le dimanche 28 janvier à 20h à La Grande Poste, espace improbable (rue du Palais Gallien).

)

Jann

Avec ce podcast Jann nous montre l’étendue de sa palette électronique. On le retrouvera dans la cale de l’Iboat avec son acolyte Theorama avant Helena Hauff le 26 janvier.

)

Chien noir – Cache cache

Jean aka Chien noir a fait ses armes avec le groupe bordelais A Call at Nausicaa. Avec son EP Et la nuit, il nous embarquera dans son univers pop et lumineux le jeudi 25 janvier sur la scène de la belle Tencha pour la traditionnelle soirée Rock en ville.

)

Memory Scale – The Tomorrow’s Children

Derrière Memory Scale, il y a Arnaud Castagné, producteur bordelais œuvrant depuis les années 2000 sous différents pseudonymes. Textures sonores et mélodies synthétiques, univers cinématographique, Memory Scale ouvrira le bal du festival Bordeaux Rock en beauté dans l’auditorium de la Bibliothèque Mériadeck le mercredi 24 janvier (gratuit). Concert précédé d’un pot d’ouverture ouvert à tous et toutes à 18h30 à la bibliothèque.

)

Bancal – Introduction bancale

Bancal joue, titube, vacille, danse du spleen à l’idéal, de la french pop au rock psyché ! La cave de La Cueva les accueillera pour l’un de leurs premiers concerts à Bordeaux, le 25 janvier pour la soirée Rock en ville.

)

Toutes les informations sur le Festival Bordeaux Rock :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *