FIP toujours : soutenons l’antenne locale à Bordeaux


Allez les bordelais, votre soutien aux ondes de FIP c’est maintenant ou jamais. Plus que jamais, la radio a besoin de votre soutien : il est important de garder actives des radios de proximité, ancrées sur le territoire, et de préserver cet acteur majeur de la culture locale.

)

FIP c’est quoi ? FIP est une radio éclectique et culturelle qui informe, qui émet dans nos villes : partout en France depuis Paris, mais possédant des antennes locales fortes à Bordeaux, Nantes, Strasbourg. Oh ! Quelle chance d’être bordelais, quel honneur d’avoir encore nos Fipettes dans notre beau Bordeaux foisonnant de culture. Alors oui, pourquoi, qu’ils nous disent ? Pourquoi Bordeaux, Nantes et Strasbourg ?

Donc, autant supprimer du temps d’antenne sur nos trois dernières antennes locales, par soucis d’égalité, et renforcer (un peu, très peu ?) d’autres antennes, mais oui bien sûr, voilà un argument qui est annoncé. Parce que sinon, ce n’est pas juste. Parce qu’ils ont cru qu’on allait gober cet argument ? Qu’on était tombé dans la barrique de vin rouge, à Bordeaux, dès la naissance ?

)

Un très bon taux d’audience, une radio forte, alors poussons le désir « FIP toujours » et « FIP partout »

Il faut préserver la qualité de nos antennes locales, car ce recul entraînera irrémédiablement, et surtout, un renforcement de l’antenne parisienne qui, par essence, même si elle reste de qualité, ne jouera pas son rôle de relais de l’information proche de chez vous, telle qu’on la connait aujourd’hui. Et c’est pourtant le rôle premier d’un service public d’information, de façonner votre agenda, vos envies, vos sorties ! Donc, si nous avons ce privilège, n’oublions jamais que cela n’a pas été sans combat, et que dès 1999 les antennes de certaines villes ont peu à peu disparues pour des raisons capitalo-économico-rationnelles propre à la politique centralisée parisienne de Radio France.

Alors ce coup-ci, on ne souhaite pas voir s’appauvrir notre relais FIP bordelais, par une réduction drastique du volume horaire (aujourd’hui de 7h00 à 19h00, demain quelques heures à peine ?) pour que finalement, seule les courbes de rentabilité des bureaucrates de Radio France soient les grandes gagnantes.

)

Signez ici, soutenez les antennes locales de FIP !

  • Pétition à signer ici
  • Contact : fipbordeauxarcachonendanger@gmail.com

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *