Le collectif bordelais Les Viatiques fête son anniversaire dans un warehouse tenu secret


Opérant depuis maintenant une année à Bordeaux, le collectif Les Viatiques a décidé de célébrer son anniversaire dans un warehouse (hangar) pas encore exploité pour des soirées mais accessible facilement en transport en commun. Et réunit pour l’occasion un beau plateau, le samedi 29 juillet.

 

En un an de bons et loyaux services à Bordeaux, l’équipe des Viatiques a su imprimer sa marque dans une ville qui a encore du mal à laisser la place à des initiatives de la sorte. Tout en inscrivant son action dans des clubs de manière un peu plus classique, le collectif a eu à cœur tout au long de l’année d’explorer de nouveaux lieux pour l’organisation de ces évènements. Si le Redgate reste ainsi un terrain de jeu très apprécié des Viatiques, on a pu les voir investir le bateau Marco Polo pour deux soirées allongées de 12 heures chacune, de même que le deuxième étage de Cap Sciences ou encore la Cour Leyteire en plein centre-ville à la Victoire pour un open air le mois dernier. La volonté de découverte et de sortir des sentiers battus semble ainsi constituer l’ADN du collectif, qui fêtera donc tout naturellement son premier anniversaire dans un lieu inédit encore jamais exploité pour une telle fête.

 

Un warehouse secret en guise de spot d’anniversaire

Pour ses un an, Les Viatiques s’empareront donc d’un spot pas encore dévoilé et « situé à deux pas d’un arrêt de tram […], loin du monde, proche du centre ». Un warehouse façon entrepôt vide, armé d’un système son Funktion One et également composé d’un coin chill, en open air. Au-delà d’un lieu qui s’annonce alléchant sur le papier, le collectif invite un artiste encore jamais venu fouler ta terre bordelaise : l’uruguayen Manglus (aka Pichiflautin). A 28 ans, le DJ est un habitué de l’Europe qu’il parcourt de villes en villes pour se confronter à ce qui se fait de mieux en termes de scènes électroniqus à l’instar de Berlin, Barcelone ou Paris. Né d’un père roumain, on comprendra aisément les penchants micro du bonhomme qui a déjà partagé les platines avec Raresh, Rhadoo ou Ricardo Villalobos. Un voyage hypnotique à prévoir, avec également Antoine Sy (BinarySound) et les hôtes Les Viatiques Soundsystem. Ah oui, on avait oublié la meilleure : l’évènement est gratuit, sur présentation d’une invitation nominative !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *