L’été à l’IBoat, l’été à la plage !


« Sur la plage abandonnée, coquillage et crustacés… ». Cette plage là n’a rien d’abandonnée. Bien au contraire, elle s’active sous la brise délicate d’un vent d’été. De 10h00 à 01h00 en continu, du mardi au samedi. Il y aura des activités aussi cool qu’au Club Mickey, entre pataugeoire et ice cream, l’été en ville n’aura jamais été aussi surprenant ! On te concocte un petit guide pratique du chill.

)

En douceur…

Le lundi, on ne se met pas une trop grosse pression. C’est ultra mauvais pour commencer la semaine. Un mot d’ordre : apaisement ! Tous les lundis matins dès 11h00, on s’étire, on communique avec soi-même, on s’étale sur un tapis vert et on respire. Les cours de yoga sont fait pour ça. Rien de mieux pour se remettre des douces folies du week-end et amorcer la semaine flexible comme un bambou (tarif : 20 euros + déjeuner).

… cap sur la chaleur…

Chaque soirs, la plage proposera des aperoboat affriolant. La diversité culturelle est la clé de voûte de la programmation de l’IBoat. Des saveurs venues d’ailleurs, des expositions, de l’art et du théâtre.

Le mercredi soir, c’est ROUUUUEEEE LIBREEEE ! « Avec un prix d’entrée qui se joue à la roue de la fortune (de 0 à 5 € maximum) ; c’est une totale perte de contrôle qui est recommandée pour entrer dans le club, mais aussi une intrigante envie de déjouer le destin. » Rien que ça ! Y a de quoi l’aimer ce petit bateau. Il ne faudra surtout pas se fier au prix pour jauger de la qualité. L’IBoat compte bien servir une programmation ambitieuse et de qualité. 

Le jeudi soir, le club accueillera la scène locale. La découverte et la mise en avant des talents de la région est une quête que le bateau réussit avec brio. Il est d’ailleurs de notoriété publique que l’on peut se produire à l’IBoat avec son association et profiter de l’ambiance électrique du bateau.

Le vendredi, on met à l’honneur les vinyles. C’est jolies choses indémodables, pleine de grâce et qui font tourner les têtes comme je fais tomber les verres.

Dimanche 23 juillet et dimanche 20 août, le bateau met en place des dégustations de fruits de mer, des cocktails, des fripes et des disques… Pour se remettre en douceur du week-end.

La Cantine de l’IBoat est ouverte tout l’été. Elle vous propose des formules de 7 à 10 euros – c’est mignon et à tout petit prix.

… des envies d’ailleurs

Après avoir investit les flots, l’IBoat s’empare des terres. L’équipe à investit dans un bus (oui oui un bus) qu’ils ont nommés : l’Iboat Sound System ! Le principe ? Être mobile et indépendant musicalement. On a besoin de son dans une garden party en Auvergne ? Le bus est là (bon après je fantasme mais sait-on jamais). Et surtout, l’IBoat compte bien inviter sur son quai des collectif qui lui ressemble. Des projets similaires, des communions… On est pas loin de la foire du bateau dansant !

Ce petit être tient bien la houle. On leur avait prédit trois mois… Ça fait cinq ans qu’ils larguent les amarres. Oyé oyé matelot, le bateau n’a pas finit de naviguer sur les flots !

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *