La saison cult(urelle) de la microbrasserie bordelaise PIP


La maison PIP propose depuis avril dernier et jusqu’au mois d’octobre une programmation culturelle cult en collaboration avec le tissu associatif local. De quoi profiter de différents évènements une bonne bière bordelaise à la main.

Crédits photo : Miléna Delorme et Denise Peiffer

« Tu veux une PIP ? »

Montée entre potes en juin 2015 autour d’une passion commune, la maison PIP est une microbrasserie bordelaise implantée dans le quartier des Bassins à Flot, à proximité des Vivres de l’Art. Depuis, on retrouve régulièrement lors de divers évènements le breuvage local au nom qui prête forcément à rire. Au-delà d’une microbrasserie traditionnelle, la spécificité de la PIP réside dans sa dimension participative, puisque son équipe propose des ateliers de brassage pour initier chacun à l’art et la manière de l’utilisation du malt et du houblon. Le tout avec une bonne dose d’humour. Se targuant d’élaborer une « bière collaborative », la maison PIP revendique la production de six bières différentes. Bien connue des bordelais, la microbrasserie a donc décidé depuis avril dernier de sortir de son champ d’expertise, pour proposer une saison culturelle « cult » qui met en avant différentes structures culturelles bordelaises.

Une saison « cult » reflétant la richesse du tissu associatif culturel local

Concerts, projections en plein air, expositions, performances, danse, barbecues, jeux en tout genre… Pour ces six mois d’évènements, la maison PIP a donc privilégié la diversité. Diversité des formats, mais aussi des structures avec lesquelles a été élaborée cette programmation qui fait la part belle à de multiples associations culturelles locales. Du revival de la salle mythique L’Inca, jusqu’aux Kino Session en passant par le Festival Internationale du Film Indépendant de Bordeaux (aka FIFIB), le collectif Les Disques du Fennec, le festival vie sauvage, le label Banzaï Lab ou La Cassette, on retrouvera tout au long de l’été une multitude d’acteurs locaux proposant des activités variées. Une belle façon de promouvoir ce tissu culturel bordelais avide d’explorer de nouveaux terrains de jeu, à l’image du jardin des Vivres de l’Art mis à disposition pour cette saison culturelle culte !

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *