Découvrir les miniatures de Stéphanie Kilgast


Stéphanie Kilgast est une sculptrice française spécialisée dans les objets miniatures. Ces sculptures en pâte polymère tiennent dans la main. Et pourtant elles regorgent de détails. Elle crée principalement de minuscules ‘petits plats‘ (nom qu’elle a choisi pour son site officiel). Une envie de fruits, légumes ou pâtisserie ? Vous trouverez tout ce qui vous tente dans ces créations. Mais il serait vraiment réducteur de limiter cette présentation à cette spécificité.

Stéphanie Kilgast expose ses dernières créations à la galerie des Vivres de l’Art, à Bordeaux, du 1er au 11 décembre. Le vernissage est ouvert à tous, le jeudi 1er décembre à 18 heures. Tous les détails sont disponibles sur l’événement Facebook dédié. Cette artiste a accepté de nous en dire plus sur son travail et ce qui l’a amené à exposer à Bordeaux.

}

Découverte des sculptures culinaires

Au cours de ses études d’architecture, elle découvre par hasard les sculptures culinaires en pâte Fimo et décide d’en créer. Ce passe-temps devient une vraie passion, elle attends même avec impatience les vacances pour s’y adonner pleinement.

melon Stéphanie Kilgast sculptures

En 2008, elle ouvre des boutiques sur Internet. Elle rencontre un certain succès. Au fil du temps, ses productions lui permettent d’assurer un revenu.

« Avec le recul, il était évident que j’allais devenir artiste. J’étais la seule qui ne l’avais pas réalisé. »

}

2015 : le projet 1 fruit ou légume par jour

Suite à une prise de conscience personnelle, elle change son régime alimentaire en limitant progressivement la consommation de viande, jusqu’à devenir végane.

Stéphanie Kilgast souhaite « inspirer le changement » avec ses créations. Alors elle conçoit un projet sur le long terme : créer chaque jour une miniature de fruit ou légume. Sa volonté est de montrer la grande diversité d’un régime alimentaire végétal.

Stéphanie Kilgast balance viande legume

Ce projet s’ajoute à son activité de création « classique ». Chaque jour, elle y passe 4 à 5 heures. Surmenée, elle frôle le burn-out. Pourtant, son engagement dans cette démarche lui apporte une grande satisfaction. Au total, elle produit 233 types de miniatures.

Quand elle s’arrête, elle ressent un énorme vide, et se demande comment continuer dans sa démarche artistique, sans se répéter.

Elle suit différentes idées : produire des vidéos tutorielles pour sa chaîne Youtube, créer un projet autour des symbioses animales/végétales, et également des insectes. Enfin, elle réalise des peintures sculpturales.

}

Les peintures sculpturales de Stéphanie Kilgast

Ses peintures sculpturales évoquent la croissance, en générale. Ces expansions « poussent sur les tableaux », comme les idées d’un artiste poussent et se développent pour créer. Elle décrit donc son processus créatif de manière abstraite.

scupture Stéphanie Kilgast

En juillet dernier, elle se trouve à Bordeaux. Au cours de sa découverte de la ville, elle rencontre le fondateur de l’espace Les Vivres de l’Art. Enthousiaste de ce qu’elle y voit, elle présente son projet artistique. Et ainsi, elle expose dans ce lieu dont elle partage les valeurs.

}

Envie d’en savoir plus sur cette artiste, les messages qu’elles véhiculent ? Venez découvrir son art aux Vivres de l’Art, 2bis rue Achard –
Place Victor Raulin, à Bordeaux, du 1er au 11 décembre. 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *