Vie Sauvage été 2016

Vie Sauvage : édition été 2016


Depuis 5 ans, l’association de copains Vie Sauvage propose des événements culturels hors des sentiers battus. Comme tous les ans, le point d’orgue se déroulera cet été à Bourg-sur-Gironde, avec une édition qui s’annonce dansante et ambitieuse. Le Type te donne quelques petites choses à ne pas louper.

}

La programmation musicale de l’association sans majuscules fera le pont entre folk, pop et électro dans des lieux divers de Bourg. Plus que les autres années, cette édition 2016 incitera les festivaliers à explorer le village et à expérimenter des ambiances variées.


Intimiste pour commencer les réjouissances avec les concerts en appartements de Naya, Henri Caraguel et Capt. Lovelace le mercredi 8 juin. Les habitants de Bourg ouvriront à cette occasion leurs portes pour des concerts qui ressembleront à des soirées improvisées, où chacun sera encouragé à apporter sa pitance et à la partager.

}


Jeudi 9, le Bourg Joie accueillera I Am Stramgram qui aura carte blanche pour la soirée. Après le concert de circonstance, les festivités dériveront vers un concours de bras de fer pour élire l’homme ou la femme le/la plus fortiche de Vie Sauvage. Viendront ensuite des surprises et performances de l’artiste à l’honneur : « un véritable jukebox humain », selon François-Xavier Levieux, en charge de la programmation musicale.

}


Pour coller à l’ambiance hédoniste chère au festival, le vendredi 10 sera l’occasion de profiter de DJ sets gourmands sous la halle de Bourg. Le fond musical des dégustations de fromages sera assuré par 45 tours mon amour et A-side B-side. Une retransmission sur écran géant du match de l’Euro France/Roumanie permettra également aux footeux de ne pas sacrifier la grande messe.

A partir de 22h, le Café du Port sautillera avec un programme électronique et qui s’annonce suant, avec l’ovni/icône cheveux Jacques, les « roux qui font de la disco électro » de Bodybeat et les fougueux en baskets Bagarre. Un gros vendredi en somme.

 }


Le samedi 11 sera en toute logique le climax du festival. On retient la carte blanche dans la Cuve à Pétrole accordée à Guillaume Batistea Pina, un artiste ayant élaboré la fameuse rampe musicale à Nantes. On ira aussi se prélasser au bord de la piscine municipale lors d’une sieste électronique assurée par les Atlas Mountains (groupe de François) et Cracki Records (label de Los Porcos, Ménage à Trois, Babe…). On découvrira ensuite la salle de boxe de Bourg, un nouveau lieu mis à l’honneur à Vie Sauvage, dans laquelle on écoutera des musiques de Gameboy tout en profitant de jeux d’arcade en libre accès. On ira aussi rendre visite au doux projet Playtronica, un collectif qui fait de la musique avec des légumes <3

}

De 18h à 3h, le Parc de la Citadelle bouillonnera avec les lives d’artistes solidement calés sur une rampe de lancement atomique. En effet, on comptera pendant la soirée plusieurs artistes à qui 2016 sourit déjà avec notamment LA Priest, Bon Voyage Organisation, Papooz (« des Kings of Convenience en plus fun »).

 }

On prend aussi note du retour en exclusivité d’Arnaud Fleurent Didier, auteur du cultisme et épique France Culture.

Question DJ sets, ils seront deluxe avec l’Impératrice et Paradis. Deux groupes particulièrement sous les projecteurs en ce moment.

Tu l’auras compris : le samedi soir s’annonce brillant et dansant. Une nuit aux teintes pop et électro clairement revendiquée par l’équipe de Vie Sauvage qui veut faire danser les festivaliers pour les 5 ans et les voir « repartir fatigués à la maison ».


Le dimanche 12 sera bien utile pour faire redescendre la pression et décoller les paillettes des cheveux avec un concert qui s’annonce tout doux et lumineux de Stranded Horse dans l’Eglise.

Pour clôturer le festival, le minimaliste Nortnord livrera une performance dans la Cuve à Pétrole. Petit trip sombre et claustro à prévoir.

}


Plus que les autres années, l’édition d’été de Vie Sauvage s’annonce ambitieuse et festive, avec un bon mix entre artistes bien installés et projets plus confidentiels. Ajoutez à cela à un événement à taille humaine et un cadre idyllique (on pose un cierge pour le soleil cette année), vous obtiendrez une belle messe pour fêter l’été qui arrive.


Toute la programmation est à retrouver ici.

Vie Sauvage sur les internets :

 


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaire sur “Vie Sauvage : édition été 2016